Génétique

Lorsque l’on s’intéresse à une race, il est toujours important de connaître les différentes possibilités de transmissions génétiques afin de prévenir tout problème dans les lignées. Voilà pourquoi nous allons nous pencher sur la génétique chez le berger américain miniature et les diverses transmissions possibles.

La transmission des couleurs

génétique chez le berger américain miniature
http://toyminiaussies.net

Pour comprendre, voici un schéma très bien fait représentant les différents croisements de couleurs possibles.
Celui-ci démontre les possibilités de naissance, cependant ce ne sont que des probabilités et vous pouvez évidemment n’avoir au final qu’une couleur sur un mariage qui aurait pu vous donner une portée arc-en-ciel (c’est comme le sexe des chiots, la nature fait son choix).

Tout d’abord, il faut savoir que deux chiens de couleurs solides ne donneront que du solide. Pour avoir du merle dans une portée, l’un des reproducteurs doit donc être forcément être de porteur du gène merle.

Deux chiens de couleurs rouges (qu’ils s’agissent de 2 rouges solides ou de rouge solide x rouge merle) ne donneront que du rouge.
Un chien noir ou bleu merle peut par contre être porteur de rouge (signalé ici par un point rouge) et donc produire des chiots de cette couleur à condition que le mariage soit réalisé avec un autre reproducteur rouge ou bien porteur lui aussi.

Il est absolument déconseillé tout mariage merle x merle, au risque de produire des chiots dit « double merle » ayant un excès de blanc et entrainant une surdité et/ou une cécité (dès la naissance ou qui se développera par la suite).
Par respect pour la race, les chiens et les futurs propriétaires, merci de proscrire ce genre de mariage et de faire passer le message !

Queue courte ou longue

Les bergers américains miniatures, comme leur grand frère le berger australien, peuvent naître queue longue ou être porteur du gène queue courte. Les chiens porteurs du gène queue courte naissent soit avec la queue courte, soit avec la queue incomplète. Une queue longue termine son panache coloré par des poils blancs, il peut cependant parfois être difficile de s’apercevoir si la queue est complète où s’il manque une vertèbre.

Un chien porteur du gène QC ne peut reproduire qu’avec un chien avec une queue complète. Car deux chiens QC produiraient des chiots avec de graves malformations, ce mariage est donc à proscrire. C’est pourquoi si vous avez un doute sur le statut génétique de votre chien, il est préférable de le faire testé auprès d’un laboratoire ou de le faire reproduire avec un chien ayant obligatoirement une queue complète.

Tests génétiques

Ils existent plusieurs tests disponibles en laboratoire afin d’éviter la transmission de gène défectueux à la descendance.

Petite explication des résultats des tests ADN :
– Homozygote normal (+/+) = 2 copies normales soit pas de transmission à la descendance
– Hétérozygote (+/-) = 1 copie normale et 1 copie défectueuse soit statistiquement transmission à 50% d’une copie défectueuse
– Homozygote muté (-/-) = 2 copies défectueuses soit transmission d’une copie défectueuse à 100% de sa descendance.

Page Antagène expliquant l’intérêt des tests et leur utilisation dans la reproduction. Dans l’idéal, il est préférable de ne garder que les sujets homozygotes normaux, si toutefois un chien hétérozygote est retenu en reproduction il doit être accouplé à un chien homozygote normal, ceci afin de limiter les sujets porteurs et de ne pas produire de sujets atteints. L’intérêt est donc évidemment la SÉLECTION.

Voici un tableau très clair réalisé par Antagène avec qui nous travaillons expliquant la transmission des gènes, on peut ainsi voir l’importance de connaître le statut génétique de son reproducteur :

génétique chez le berger américain miniature

Attention : il faut savoir que ceci est valable pour les maladies dites récessives. Dans le cas de maladie dominante, les chiens hétérozygotes doivent être systématiquement exclus car sont atteints et produiront 50% de chiots atteints à leur tour…

Vous pouvez visiter notre page Santé pour en savoir plus sur les tests disponibles chez le berger américain miniature.